ANGORA ÉTHIQUE


Le gilet Léontia est une des pièces iconiques de FÊTE IMPÉRIALE. Il s'agit d'un gilet en édition limitée à trente exemplaires par saison, réalisé en collaboration avec le savoir-faire et l'éthique du label Angora de France. Ces petites quantités sont liées au cycle naturel de chute de poils des animaux, qui se renouvelle chaque hiver.Les gilets sont tricotés à la main par un couple à la retraite. La production d'Angora éthique et le tricotage à la main de nos gilets leurs confèrent une grande qualité ainsi que des finitions uniques.



LE DESIGN CONCEPT


L'histoire du gilet Léontia remonte à une envie de Laura Gauthier Petit de créer une pièce entre la veste et le manteau, douce et protectrice à l'image du vestiaire FÊTE IMPÉRIALE. 

L'angora répondant aux critères de cette volonté créatrice, Laura a commencé à se renseigner sur ce textile, encore non exploré par la marque. 

Réalisant les méthodes de traitement réservées aux animaux et ne souhaitant pas entacher le nom de sa marque, il fût décidé que le gilet Léontia deviendrait l'emblème d'une volonté de proposer une mode inoffensive, respectueuse de la nature et de ses artisants.


ANGORA DE FRANCE


Un élevage français, au coeur de la Loire, de lapins élevés de façon traditionnelle, dont l'alimentation est composée d’un mélange d’orge, d’avoine et de foin de luzerne.Les lapins angora peuvent vivre de 6 à 8 ans et ont le rare privilège de mourir de vieillesse.


Au moment d’une mue naturelle tous les 90-100 jours, la toison est récoltée après que le lapin ait absorbé du lagodendron, un fourrage à base de mimosa à effet dépilatoire, ce qui rend la récolte aisée, très rapide et respecte le bien-être animal. Chaque dépilation donne de 12 à 15 pelotes par lapin. 


Les propriétés particulières de l’angora français sont dues à une sélection rigoureuse et une récolte manuelle par dépilation.



LA FAÇON DU GILET LÉONTIA


Issue d'une lignée de tricoteuse, Madame Lefer a transmis son savoir faire à son mari. Ensemble, ils ont mis leur talent en oeuvre pour façonner le gilet Léontia. Chaque gilet représente deux jours de travail à deux, soit quatre jours de travail. Monsieur tricote les pièces et madame s'occupe des finitions et du montage avant de dépoiler puis expédier les pièces. 


Concevoir le gilet Léontia, c'était avant tout un pari pour mettre en avant ce savoir-faire français, tout en privilégiant le bien-être animal et l'artisanat local en passant par un circuit court.





Cette pièce iconique du vestiaire Fête Impériale s'aligne avec les valeurs de Laura Gauthier Petit et de la marque: Favoriser une production à l'échelle humaine et européenne, avec une véritable attention portée sur le choix des textiles, tout en favorisant le circuit le plus court possible.


Chez FÊTE IMPÉRIALE, nous nous interrogeons sans cesses et sommes dans une recherche permanente de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux ainsi que des partenaires qui nous permettront d’atteindre une Eco responsabilité totale, à chaque étape de développement, de production et de commercialisation de nos vêtements. Pour en savoir plus sur les valeurs de la marque, nous vous invitons à découvrir notre MANIFESTO.

Video : Hubert de Castelbajac

Photo : Hubert de Castelbajac

Illustration : Luna Joulia